Tout savoir sur le cochon et le boeuf
Recherche
banniere lecochonetleboeufVotre
PUB
 

Forum Formation et emploi
Sujet: Boucher, quel beau métier lui aussi!

  lecochonetleboeuf > Formation et emploi > Boucher, quel beau métier lui aussi!
Page: 1
Joric
[Adepte]
Messages: 186
Sujet posté le 26 Sept 2014 09:04 || Boucher, quel beau métier lui aussi!
Ce matin, alors que je passe quelques moments en campagne, je suis allé me chercher un petit rosbeef bien placé pour quelques convives et j'ai lu un grand désarroi chez le petit commis (ceci n'étant en rien péjoratif) qui voulait me servir, pendant que son patron qui d'ailleurs l'adore nous regardait me connaissant d'un air entendu
Ma demande était simple, alors que de jolies pièces attendaient toutes très belles (préparées avec soin par le jeune homme) sous la lumière avec leurs jolies bardes toutes festonnées de fleurettes de tomates, poivrons colorés et autres verdures voilà un individu qui demande une pièce de telle forme, bien placée mais bardée non pas de ce joli gras lumineux de cochon, mais....de graisse de boeuf! ''C'est qui cuilà!''

Il m'a fallu alors m'expliquer sur le fait que oui, la présentation n'y était peut être pas, mais qu'au final je recherchais le goût! et qu'une fois ma viande bien marquée à la sauteuse et déposée dans le plat brûlant au four en attente avec son jus court, serait à mon sens bien meilleure.
Pour l'anecdote, dans ce même temps il y avait une petite dame qui était navrée de voir que plus de côtes de boeuf ''dispos'' et allait se rabattre sur des chipos et autres merguez pour son BBQ alors que...tout près il y avait un magnifique morceau de rumsteack d'Aubrac qui en une belle tranche de 10 cm allait (et sans déchet )avantageusement remplacer!

Tout ça pour dire que même si l'on a une viande superbe, si a l'arrivée on ne donne pas le petit conseil plus pour la préparation en cuisine, le client sera peut être insatisfait!
Peut être, dans les écoles (où la chose est possible) faudrait-il que les jeunes fassent un petit tour dans les autres disciplines ou une interaction ciblée pourrait être profitables aux parties en cause.
Mais je ne me pose nullement en quelconque donneur de leçon!
Faites simplement avec le coeur ces beaux métiers de bouche! avant tout pour faire plaisir aux autres!

Autre chose, ne pas hésiter à clairement afficher l'origine, (le logo, ''viande Française'' semble faire un flop!)la race ect... s'intéresser à l'éleveur qui est venu avant soi!
_________________________________
Le travail le plus fatigant n'est pas celui que l'on fait, mais celui qui nous reste à faire!
Resus
[Administrateur]
Messages: 331
Réponse postée le 26 Sept 2014 10:23 || Boucher, quel beau métier lui aussi!
Bonjour
Un commis apprenti ou un commis franchement sorti des écoles?
Dans les 2 cas on touche la fonction commerciale...
ça ne s’improvise pas, il faut un certain recul, une certaine expérience.
Connaitre le produit c'est très bien mais partir du client pour déterminer son désir, ses souhaits, ses exigences pour mieux le servir c'est autre chose. Et puis il y a les mots, l’enthousiasme, la motivation bref la passion qui doivent passer. C'est tout ce qui gravitent autour de la pièce de viande qui est tout aussi important...
_________________________________
L'informatique, c'est comme une flamme, plus on la partage, plus elle éclaire.
Auverg
[Habitué]
Messages: 87
Réponse postée le 28 Oct 2015 14:10 || Boucher quel beau metier lui aussi
Et alors, Joric avec quoi vous êtes reparti. Le commis a t'il été fouetté par son patron. Celui ci lui est il venu en aide.

Difficile d'être jeune et d'avoir de l'expérience.

Le post est ancien mais voilà...

Frédéric
Patrick
[Administrateur]
Messages: 1976

Réponse postée le 28 Oct 2015 16:48 || Boucher quel beau metier lui aussi
Je serais d'accord avec vous si....
Le jeune en question est titulaire du Brevet Professionnel ou Brevet de maitrise on aurait donc un ouvrier hautement qualifié et responsable, cependant je ne pense pas que ce soit le cas.
D'autres parts il faut savoir que les centres de formation ne sont pas là pour pratiquer un enseignement complet comme les lycées d'enseignement professionnel (LEP).
Dans le cas d'une formation alternée (entreprise, centre de formation) les ''taches'' réparties sont bien définies par les responsables professionnels et l’éducation nationale (plan de formation).
L'école a pour sa part la formation théorique et un ''complément'' de pratiques professionnelles.
Je ne pense pas que le centre de formation ai à sa charge la partie commerciale dans le sens que vous l'entendez.
L'entreprise disposant des locaux et de la clientèle c’est tout de même plus facile et plus logique.
Dans le cas de votre exemple il aurait fallu que le maître de stage intervienne et propose à cette cliente le morceau que vous avez désigné, là il aurait bien assumé son rôle de maître d’apprentissage.
Dans tous les cas merci de votre intervention qui nous a permis de converser sur ce sujet.
Qui sait ceci incitera peut-être certains «maîtres d’apprentissage» à bien remplir leur rôle de formateur.
_________________________________
P@t Administrateur
Page: 1
Qui est en ligne ?
Qui est en ligne ?

Code couleur: [Administrateur] [Modérateur]

Nétiquette