Le cochon et le boeuf
Recherche
banniere lecochonetleboeufVotre
PUB
 
 
  Toutes les fiches / 

La dépression et le piège mortel ! Newsletter N0 60 de Michel DOGNA

Article de Resus Posté le 22-05-2017 Journal: "Bienvenue et Accident"   03-Allier

La dépression et le piège mortel ! Newsletter N0 60 de Michel DOGNA


 

La dépression et le piège mortel !

Au départ, il est intéressant de constater que la dépression n'existe pas dans les pays où règnent, la guerre, la violence, le drame, bref l'insécurité et la survie : on hurle, on pleure, on souffre, mais on ne déprime pas. En fait, elle est l'apanage des pays riches, où les gens sont sur-sécurisés, anesthésiés par l'assistanat. Les glandes surrénales qui sont génératrices d'adrénaline et sont là pour faire face aux situations d'urgence, sont souvent inhibées par des peurs ou des pollutions. Il en résulte une chute des défenses immunitaires qui s'accompagne d'une chute des défenses psychiques.

Oui, le noeud du problème est bien au niveau psychique et il ne faut pas perdre de vue qu'une dépression nerveuse est pour la plupart du temps un « sabotage » provenant du Maître Intérieur (Soi supérieur) face à une situation d'insatisfaction profonde, de frustration et d'ennui, faisant barrage à un incontournable besoin d'évolution personnelle, et ne trouvant aucune issue satisfaisante. Ce syndrome résulte d'un non agir, d'un manque d'initiative, devant une situation inacceptable. Les peurs de perdre, de manquer, d'être rejeté, « puni » ou condamné sont les causes principales de ce blocage. On manque de courage pour affronter les aléas et le prix de la libération. Alors, inconsciemment, l'on s'invente une petite mort, une déchéance qui va enfin obliger l'entourage à une attention particulière, même si cela ne résout pas le problème de fond.

UN EXEMPLE TYPE 

 

Poster un commentaire